Monthly Archives: novembre 2019

Pas la peine d’attendre la première neige pour remonter vos pneus hiver.

PNEUS NEIGE Pas la peine d’attendre la première neige pour remonter vos pneus hiver. Le critère, c’est d’abord la baisse des températures. Dans nos régions, un bon repère pour procéder à cette opération est le passage à l’heure d’hiver, le dernier dimanche d’octobre.La règle est de monter des pneus hiver quand la température moyenne descend en dessous de 7°C. Pourquoi 7°C, et non 5 ou 10 ? Tout simplement, parce que c’est la température dite de « transition vitreuse », c’est-à-dire la température à laquelle la gomme du pneumatique d’été durcit et perd sa capacité d’adhérence.
Les pneus hiver utilisent des gommes conçues pour délivrer leurs performances à basse température. En outre, leur profil est sculpté et lamellisé pour préserver l’adhérence et la traction sur des sols mouillés, enneigés ou verglacés.
Conclusion : n’attendez pas d’être au cœur de l’hiver pour vous décider. Un bon repère dans les régions tempérées
Les pneus hiver, souvent appelés à tort pneus neige, vous assureront sécurité et confort de conduite dès la baisse des températures et jusqu’au retour du printemps. Soit de novembre à mars dans la plupart des régions.

L’HIVER TOC A NOS PORTES !

QUE FAIRE ?

L’usure du Pneu peut être ralenti ?

Les pneus ont un poids important dans votre budget automobile. Les changer quand c’est nécessaire est capital pour votre sécurité. Mais vous pouvez retarder l’échéance.

Changer ses pneumatiques sera bientôt (encore) plus cher. Les manufacturiers viennent d’annoncer leur intention d’augmenter dans quelques semaines les tarifs de leurs produits, suite à la hausse du coût des matières premières. De plus, la note a tendance à grimper ces dernières années avec la mode des grandes jantes. Voici donc quelques astuces pour retarder le plus possible le renouvellement de vos gommes.

Les pneus ont un poids important dans votre budget automobile. Les changer quand c’est nécessaire est capital pour votre sécurité. Mais vous pouvez retarder l’échéance.

Vérifiez régulièrement la pression des pneus. C’est d’abord important pour la sécurité. Si un pneu est sous-gonflé, les côtés s’abîmeront plus vite. Sur-gonflé, ce sera le milieu de la bande de roulement qui sera dégradée plus rapidement. Il convient de vérifier la pression au moins une fois par mois. Pour cela, il faut procéder à froid et suivre les niveaux de pression recommandés.

Faites contrôler le parallélisme. Comme son nom l’indique, c’est le fait d’avoir des roues bien parallèles. Elles peuvent ne plus l’être après un choc contre un trottoir ou dans un nid de poule. Les pneus risquent ainsi d’être inclinés vers l’intérieur et l’extérieur et ainsi ne plus être parfaitement à plat sur la chaussée, ce qui engendre une usure anormale et irrégulière. Pour le réglage, pas de miracle : il faut se rendre chez un professionnel.
Faites contrôler l’équilibrage. Cela va de pair avec le parallélisme : après avoir mis en place une nouvelle gomme, il faut s’assurer que le poids de la roue est réparti de façon précise et uniforme. Si c’est mal fait, le pneu s’usera plus vite. Mais d’autres organes en souffriront, comme la suspension ou la direction.

Doublez la mise. Lorsque les températures descendent sous les 7°C, il est conseillé de prendre des gommes hivernales, plus tendres. Mais il faut les changer dès que les beaux jours reviennent, car elles s’useront plus vite l’été. Avoir les deux permettra d’espacer les renouvellements.

Soyez raisonnable sur la conduite. Il y a une logique : comme pour la consommation, l’usure de vos pneumatiques peut varier en fonction de votre façon de conduire. Plus vous serez du genre énervé sur les pédales et le volant, plus la gomme sera mise à rude épreuve !

L’HIVER EST A NOS PORTES , PENSEZ Y !!

img_0408

N’ATTENDEZ PAS DE GLISSER PENSEZ PNEUS HIVER

Pas la peine d’attendre la première neige pour remonter vos pneus hiver. Le critère, c’est d’abord la baisse des températures. Dans nos régions, un bon repère pour procéder à cette opération est le passage à l’heure d’hiver, le dernier dimanche d’octobre.La règle est de monter des pneus hiver quand la température moyenne descend en dessous de 7°C. Pourquoi 7°C, et non 5 ou 10 ? Tout simplement, parce que c’est la température dite de « transition vitreuse », c’est-à-dire la température à laquelle la gomme du pneumatique d’été durcit et perd sa capacité d’adhérence.
Les pneus hiver utilisent des gommes conçues pour délivrer leurs performances à basse température. En outre, leur profil est sculpté et lamellisé pour préserver l’adhérence et la traction sur des sols mouillés, enneigés ou verglacés.
Conclusion : n’attendez pas d’être au cœur de l’hiver pour vous décider. Un bon repère dans les régions tempérées
Les pneus hiver, souvent appelés à tort pneus neige, vous assureront sécurité et confort de conduite dès la baisse des températures et jusqu’au retour du printemps. Soit de novembre à mars dans la plupart des régions.METEORWIN

LE CLUB DES CHAMPIONS DE LA ROUTE EN HIVER

CLUB ETE EN HIVER